Revisitée et augmentée, « Audio, Video, Disto 2.0 » est toujours une installation musicale et visuelle interactive, mélange de boucles sonores, d’effets visuels et de gaming. Elle permet avec une ou deux manettes de prendre le contrôle d’un véritable jukebox audiovisuel et de créer sa propre scénographie entre image et son, DJing et VJing !






Digital N[Art]atives, La Belle Électrique 05/18 – Photos & Video R.ASTOURIC



Origines

À l’heure où l’intelligence artificielle et tout particulièrement les technologies de machine learning s’apprêtent à envahir logiciels et platines pour assister le DJ, Audio, Video, Disto 2.0 détourne un outil connu et utilisé de (presque) tous – une manette de Playstation – pour explorer et présenter au plus grande nombre les contraintes esthétiques du DJing à travers une expérience ludique et visuelle !

Synchronisation des tempos, phases et séquences musicales, harmonies et dissonances entre les morceaux; en offrant aux spectateurs un contrôle total sur l’oeuvre, l’oeuvre permet de démystifier cet art de la sélection et du mélange tout en questionnant le public :

Une fois ces notions définitivement acquises et implémentées numériquement, que restera-t-il au DJ face à la machine ? Comment l’humain derrière des régies toujours plus informatisées pourra-t-il défendre sa supériorité créative et pour combien de temps encore ?

Après avoir présenté cette oeuvre à divers publics, et fort de nombreux retours positifs vis à vis de mon premier prototype, j’ai voulu approfondir mon travail et proposer une nouvelle version, repensée et perfectionnée. Je me suis concentré sur l’amélioration de l’expérience utilisateur pour une prise en main plus rapide naturelle, tout en ajoutant des interactions supplémentaires (couleurs, différenciation des deux manettes, etc) accompagné d’un VideoMapping beaucoup plus important.


Fonctionnement

Très largement basé sur le premier prototype (Audio Video Disto 1.0), Audio Video Disto 2.0 bénéficie cependant de nombreuses améliorations et fonctionnalitées supplémentaires.

AUDIO

La partie Audio est toujours hebergée sur Ableton Live, les pistes, sets et extraits restent identiques.

Ce n’est pas le cas des effets, désormais directement utilisables via les Joysticks, sans avoir à appuyer sur les touches L1/L2 et R1/R2. En effet, le simple fait de pousser un joystick vers la gauche déclenchera un premier effet (un filtre passe-bas par exemple), puis un deuxième en le déplacant vers la droite (un filtre passe-haut par exemple).

Les déplacements verticaux peuvent définir un paramètre supplémentaire, mais surtout ils contrôlent désormais le volume. La courbe caractéristique est volontairement adaptative : entre sa position de repos (-2dB) et sa position la plus basse, le joystick diminuera le volume jusqu’à -70 dB. Entre sa position de repos (-2 dB) et sa position la plus haute (0 dB), le joystick permettra de gagner jusqu’à 2 dB. Il ainsi possible d’augmenter très légèrement le volume (limité pour éviter toute saturation numérique) mais surtout de le diminuer, et pouvoir affiner le mélange sonore des différentes pistes.

Libérés, les boutons L1/L2/R1/R2 contrôlent désormais les choix du set et du tempo. Comme pour la première version, cela offre également un video-mapping différent.


Pour terminer sur la partie audio, et concernant le tempo justement, l’ajout du contrôle du BPM via MIDI sur HeavyM (merci à eux d’avoir pris en compte mes demandes !) m’a permis d’avoir enfin des animations visuelles calées sur le tempo transmis à Live. C’était l’un des points les plus importants pour moi.

Le contrôle de la phase n’est pas encore à l’ordre du jour mais pourrait être implémentée grace à une potentielle comptabilitée d’HeavyM avec Ableton Link !

VIDEO

La partie Video est, elle aussi, toujours hebergée sur HeavyM. À l’instar des effets audios, les effets videos sont également controllables directement avec les joysticks de manière analogue à ce qui a été présenté ci-dessus.

La grande nouveautée ici réside dans l’ajout de différentes couleurs en plus des lancements d’extraits sonores.

Chaque manette contrôle un groupe de différentes faces, chacune constituée d’un gradient de deux couleurs sélectionné entre les deux parties de la manette.

DISTO

La liste exhaustive des effets utilisés est identique à la première version Audio Video Disto 1.0Finalement, l’ensemble de ces nouvelles commandes est présenté ci-dessous :


Exposition

Digital N[Art]atives : DN[A], La Belle Électrique (Grenoble) – Mai 2018

Dates supplémentaires à venir.

Catégories : PROJECTS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *